Harleen, Comics de Stjepan Šejić aux éditions Urban Comics

joker.jogAvant Harleen, j’ai lu Killing joke, un des Comics du quartet qui donna aux super héros et aux super vilains une âme, des sentiments, une psychologie, un passé, bref une humanité. Et qui dans le cas de cet opus pose la question de ce qui fait que l’on est ou pas méchant. Mais comment parler correctement d’une BD qui fait du Joker (entre autre) un humain, alors que je fais partie d’une génération pour laquelle les personnages de Comics en ont toujours été. En vous parlant de mon coup de cœur du moment Harleen. Car s’il peut aujourd’hui y avoir Harleen, c’est parce qu’il y a eu Killing joke. Harleen c’est le moment de bascule dans la vie105979074_108805234223755_402842886800542282_o d’Harleen Quinzel. Celui qui la fera devenir Harley Quinn. Ce moment, cette histoire que l’on connaît tous. Qui fait partie des pierres angulaires de l’univers de Batman. I (que nous connaissons pourtant déjà). Nous plongerons dans les tréfonds de la psychologie d’Harleen, grâce à une narration à deux niveaux et une mise en scène sublime, jusqu’au moment où elle décidera de continuer seule dans sa nuit. Les non fan de Comics, les trop adultes pour ces jeux en slip sur un collant ne sont pas oubliés. Car certes il s’agit d’un couple iconique de super vilains, mais il s’agit avant tout d’un couple. Un peu barré, mais tous les couples ne le sont-ils pas ? Un couple dont un auteur génial nous présente les rouages. Enfin les rouages qu’Harley et le Joker acceptent de voir contés.

Vous savez quoi, ce retournage de crâne majestrale (celui d’Harleen, du Joker, du mien et de…) ne me donne qu’une envie, aller voir le dernier Nolan.

Harleen, Comics de Stjepan Šejić aux éditions Urban Comics.

Killing Joke, Comics d’Alan Moore et Brian Bolland aux éditions Urban Comics (version recolorisée).

 

 

Les délices de Tokyo, roman de Durian Sukegawa

Le goût de la vie

Les délices de Tokyo de Durian Sukegawa chez Le Livre de Poche.
« Les délices de Tokyo » de Durian Sukegawa chez Le Livre de Poche.

Tokue est formelle le secret pour réussir le an (pate de haricots rouge) c’est d’écouter la voix des haricots. Mais quel est le secret de ses doigts tordus ? Doigts crochus pour crochet droit dans le cœur, l’auteur nous mène bien loin des délices de Tokyo.

Les délices de Tokyo de Durian Sukegawa chez Le Livre de Poche et Albin Michel.

Chère Mrs Bird, roman d’AJ Pearce

On n’est jamais à l’abri d’un bon sentiment

"Chère Mrs Bird" d’AJ Pearce chez Belfond.
« Chère Mrs Bird » d’AJ Pearce chez Belfond.

Emmy, gentille écervelée, ne rêve que d’une chose, devenir grand reporteur de guerre. C’est pour cela qu’elle quitte un bon emploi et se retrouve … à trier le courrier des lecteurs de « Woman’s Friend » un magazine féminin sur le déclin.
Le décor est planté, nous avons entre les mains un petit livre au goût sucré. Sauf, sauf que la guerre et les lectrices de « Woman’s Friend » vont mettre un peu de plomb dans la tête de la jeune Em et acidifier un peu notre lecture. Pour notre plus grand plaisir.

Chère Mrs Bird d’AJ Pearce chez Belfond.