Le Ruban, roman d’Ito Ogawa

Pour se laisser bercer par les mots.

"Le Ruban" d’Ito Ogawa chez Philippe Picquier.
« Le Ruban » d’Ito Ogawa chez Philippe Picquier.

Dans Le Ruban, Ito Ogawa nous fait suivre Ruban, un petit oiseau nomade. Chacune de ses escales donne lieu à une nouvelle racontée par une des personnes que croise Ruban. Quel délice de changer de ton et de style en fonction du narrateur. Même si, ici, il n’est question ni de samouraï, ni de prince, ni de geisha, juste de vous et de moi avec la vie qui vient et la vie qui va. Si les récits sont de qualité inégale, certains valent à eux seuls le déplacement. Et aucun ne vous donnera envie de reposer le livre. Gros chagrin ou petite joie, partout où Ruban passe nait l’apaisement. Qui sait si nous ne faisons pas parti du livre nous aussi, si quelqu’un n’est pas attentif à nos pensées, car lorsque le livre se ferme, nous aussi nous voilà apaisés. Mélancoliques un peu, mais toute de même apaisés.

Le Ruban d’Ito Ogawa existe en broché chez Philippe Picquier et en ebook.

Chronique initialement publié sur le site d’Azu Manga ici (clic).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s