V pour Vendetta, comic d’Alan Moore et David Lloyd

Le pays-de-dois-je-vraiment-lire-ce-comic ?

"V pour Vendetta" d'Alan Moore et David Lloyd chez Urban Comics collection Vertigo Classiques.
« V pour Vendetta » d’Alan Moore et David Lloyd chez Urban Comics collection Vertigo Classiques.

Oui, oui, le dessin peut rebuter. Promis on s’y habitue. On s’y habitue si bien qu’on a du mal à lâcher la BD avant le dénouement. Alan Moore et David Lloyd sont aux sommets de leur art et nous fournissent une BD magistrale.

Nous voilà dans un espace temps parallèle, un espace temps où une guerre nucléaire aurait fait rage, plongeant le monde dans le chaos. Un mouvement fasciste et totalitaire en a profité pour prendre le pouvoir en Angleterre. Voilà le pays sous la coupe de l’Œil qui épie, de l’Oreille qui écoute, de la Voix qui informe, du Nez qui flaire les traces et de la Main qui… je laisse cela à votre imagination … Le royaume est devenue une dystopie qui relègue aux pays des Bisounours bon nombre de celles proposée dans la littérature Young Adult.

Dans ce cauchemar Evey tente de survivre. Une imprudence l’embarque dans une cruelle aventure au côté de V. V l’homme au masque, anarchiste esthète et cultivé qui a décidé de renverser le pouvoir.
D’un côté nous avons un homme aux milles facettes face à l’Etat et ses 5 factions. De l’autre une jeune femme face à un masque qui cache un père, un amant, à moins que ce ne soit un choix.
Le cadre est planté, la partie peut commencer. Elle sera sombre, complexe et surprenante. Parce que V est tout ça à la fois, ainsi que l’humanité même lorsqu’elle est réduite à se conduire comme du bétail.
Laissez vous entraîner dans la danse, suivez la musique. Et surtout ne perdez pas l’homme au masque des yeux, il ne vous attendra pas.

Cette bande dessinée a été adaptée au cinéma avec James Mc Teigue à la réalisation, Natalie Portman dans le rôle Evey et Hugo Weaving dans celui de V. Comme la bande dessinée, il vaut le détour.

V pour Vendetta d’Alan Moore et David Lloyd chez Urban Comics collection Vertigo Classiques (j’insiste sur cette édition qui ne dépasse pas les 30€ contrairement aux autres qui fleurent les 200€).

Une réflexion sur “V pour Vendetta, comic d’Alan Moore et David Lloyd

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s