Matins bleus, roman de Jean-Marie Laclavetine

Le narrateur caché.

"Matins bleus" de Jean-Marie Laclavetine chez Gallimard.
« Matins bleus » de Jean-Marie Laclavetine chez Gallimard.

Les matins bleus, ce sont ces matins où l’on ramasse des tranches de vie à la gare. Pas des tranches de vie qui chanteraient en se répondant pour nous faire un roman choral, (la construction est tout autre) des tranches de vie comme ça pour raconter la vie. Et c’est beau la vie racontée ainsi. En une demi-page, l’auteur arrive à nous plonger directement dans l’essence d’une vie. Nous en ressortons tout hébété d’être de nouveau à l’air libre. Nous voudrions y retourner, connaître le devenir de la vie que l’on vient de quitter. Impossible l’horloge tourne, la vie suivante se présente. Mais, jusque quand ?

Matins bleus de Jean-Marie Laclavetine existe en broché et en poche chez Gallimard.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s