J’étais la fille de François Mitterrand, roman d’Elsa Flageul

De la difficulté d’être fille de

"J'étais la fille de François Mitterrand" d'Elsa Flageul chez Julliard.
« J’étais la fille de François Mitterrand » d’Elsa Flageul chez Julliard.

Il est des histoires de filiation qui m’échappent, telles celles évoquées dans Cosmopolitan, Biba ou encore Ne t’inquiète pas pour moi (chronique ici). Je lis les phrases, j’en comprends chaque mot, mais ces mots mis bout à bout ne résonnent pas en moi. Telle la commère avide de mariages malheureux, d’amours trahis, je me complais dans les filiations tortueuses. Je m’y lis. C’est dire si avec celle qui relie Loulou et Mitterrand, je suis aux anges. Un livre dévoré avec autant de délices que le dernier opus de l’auteur (Les Mijaurées, chez Julliard). Une plume à suivre.

J’étais la fille de François Mitterrand d’Elsa Flageul existe en broché chez Julliard, en poche chez Pocket et en ebook.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s